Deux mesures intéressantes pour l’emploi. L’une fédérale, l’autre régionale. Les connaissez-vous ?

 

-Mesure Fédérale pour l’emploi : Exonération de cotisations sociales à vie pour le 1er engagement
À partir de 2016 et jusqu’à fin 2020, tous les employeurs du secteur privé (soumis à la loi du 27/06/1969 sur la sécurité sociale des travailleurs), qui engagent un premier travailleur bénéficient d’une exonération des cotisations sociales patronales à vie sur ce premier travailleur…. Cela doit permettre à un maximum d’indépendants de franchir le « premier pas » de l’engagement !
Seules les cotisations patronales de base sont visées par ces mesures. Cette exonération n’a d’impact que pour l’employeur. Les cotisations patronales spéciales restent dues.

L’employeur qui bénéficiait déjà de réductions pour un 1er travailleur engagé en 2015 peut bénéficier, à partir de 2016, des nouveaux montants de réduction pour le nombre restant de trimestres auxquels il a encore droit au 31/12/2015.

Informations concernant cette mesure fédérale : l’employeur doit prendre contact avec son secrétariat social.

 

- Mesure Régionale pour l’emploi : Stage de transition en entreprise

 

Le stage de transition en entreprise, réel incitant pour les jeunes, permet à un employeur (entreprise, ASBL ou secteur public) d’offrir aux jeunes chercheurs d’emploi peu qualifiés sortant des études et en stage d’insertion professionnelle une première expérience professionnelle rémunérée, tout en étant encadré et en bénéficiant d’une formation.

Public cible : Le stagiaire doit avoir moins de 30 ans, être domicilié en Région de Bruxelles-Capitale, être inscrit chez Actiris, être en stage d’insertion professionnelle depuis plus de 3 mois et détenir au maximum un certificat d’enseignement secondaire supérieur

L’employeur doit contacter Actiris pour introduire un dossier. Le plan de formation doit être validé par un organisme de formation compétent (Bruxelles Formation ou le VDAB, selon le rôle linguistique). Le stage débute au plus tôt après le troisième mois du stage d’insertion professionnelle et dure 6 mois maximum.

Pendant le stage de transition, l’employeur paie une prime mensuelle de 200 € qui n’est pas soumise aux cotisations sociales. Le stagiaire reçoit en plus une allocation de stage de 26,82 euros par jour à charge de l’ONEM (payée par la Capac ou le syndicat).

Informations pour cette mesure régionale : ligne Actiris Employeurs au 02/505 79 15 (www.actiris.be rubrique « Employeur »), l’IBFFP (02/371 74 81 – www.bruxellesformation.be) pour la formation professionnelle pour les francophones, et le VDAB (www.vdab.be) pour la formation professionnelle pour les néerlandophones.